Retour Retour

Epave du Pythéas

Plongeurs débutants ou confirmés, découvrez les vestiges de ce navire marchand à vapeur du XIXe siècle.

Aller-retour

Epave, Faune, Flore

Partez en sécurité en étant encadré par des professionnels de la plongée sous-marine depuis tous les ports de la Côte Vermeille.
Argelès-sur-Mer: Argelès Plongée: 06 78 48 76 30 / 06 83 89 96 90 - Résidence Santa Maria Rue des Matelots Aquatile Plongée: 06 16 51 31 06 - Résidence Atalaya 2 Place Magellan Archipel Plongée: 04 68 95 71 03 / 06 25 59 35 77 - 8 Résidence les Villégiales La Sirène Plongée : 04 68 81 60 58 – Camping la Sirène, route de Taxo Collioure: CIP Collioure: 04 68 82 07 16 - 24 Rue Ravin du Coma Xeric Port-Vendres: Paradis des bulles: 06 70 55 69 18 - Quai Fanal Tech of Plongée: 06 58 55 41 04 -2 Quai Fanal CAP Port-Vendres: 04 34 12 09 27 - 4 rue Jules Ferry Scuba Passion: 06 07 56 03 73 - Plage des Tamarins Route de la Jetée Banyuls-sur-Mer: Rédéris Plongée: 04 68 88 31 66 - Quai A Port Parking Méditerranée AquaBlue Plongée: 04 68 88 17 35 - 5 Quai Georges Petit Plongée Bleue: 07 85 75 67 45- 10 quai Georges Petit Cerbère: Aloès Plongée: 06 33 33 18 44 - Résidence les Aloes Cap Peyrefite Plongée Cap Cerbère: 04 68 88 41 00 - Route d'Espagne

Pythéas est un explorateur Grec, considéré comme l'un des plus grands explorateurs scientifiques de son époque (340-325 avant JC). De nombreux navires portent ou ont porté son nom, comme celui qui gît depuis plus de 120 ans à côté de l'entrée du port de Port-Vendres. Cette épave parfois peu considérée à l'égard des autres avoisinantes (moins profonde et moins bien conservée) est malgré tout un site à découvrir. Les vestiges du navire s’étendent du pied de la falaise en direction du large sur une cinquantaine de mètres, à des profondeurs allant de 3 à 15 m. Au plus profond se trouve la poupe, couchée sur bâbord. De la dunette, il ne subsiste que les poutres qui soutenaient le plancher ainsi que ce qui devait être une partie du mécanisme de gouvernail. En remontant vers la côte, on longe l’arbre d’hélice couché au fond de la coque dont il ne reste que la quille. À une dizaine de mètres de la poupe repose la chaudière haute d’environ 2,5 m. Le cheminement en direction des roches est marqué par les membrures de la coque posées à plat. Enfin, au bas de la falaise, un enchevêtrement de poutrelles marque l’emplacement du point d’impact. À quelques mètres, derrière une arche naturelle, dans une faille, ont été posées les chaînes et les ancres.
En raison de la faible profondeur, l’épave est accessible à tous les niveaux de plongeurs.
(Fortunes de Mer et Epaves dans le Parc Naturel du Golfe du Lion 1850-2018 par Laurent Urios, Hervé Levano, Patrice Strazzera)
 

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu