• Accueil
  • Les ateliers verriers de Palau et Saint André

Les ateliers verriers de Palau et Saint André

Les origines de la fabrication du verre dans les Albères remontent au Moyen Âge.
Au milieu du XVe siècle, l’industrie verrière se développe. Des ateliers sont installés à Perpignan, Elne, Saint-André-de-Sorède, Villelongue-dels-Monts et Laroque des Albères.

C’est dans les années 1440 que le nombre de verriers se multiplie à Palau et l’importance de la production est telle que le village prend l’appellation de Palau-del-Vidre.

La fabrication du verre exige divers matériaux spécifiques. 
Les Albères fournissaient les ressources en combustibles et le Tech, les sables siliceux.
D’autres ingrédients tels que la soude ou la chaux étaient également produits localement.
La production verrière étant bien établie dans les Albères, elle perdure jusqu’au XVIe siècle, quand les autres ateliers roussillonnais subissent des interruptions brutales au cours du siècle précédent.

Dans les années 1970, l’artisanat du verre est à nouveau encouragé sur Palau-del-Vidre. Il constitue alors un des points forts du village.

Depuis 1994, le festival du verre, organisé par l’association pour le Patrimoine, les Arts et la Culture, rassemble chaque année, début août, de nombreux verriers français et étrangers.
Des verriers sont actuellement également installés dans les villages voisins de Saint-André, Elne et Laroque-des-Albères.