Célèbre pour ses vins doux naturels, Rivesaltes est une ville chargée d’Histoire. Elle est en effet la ville natale du Maréchal Joffre, héros de la 1ère Guerre Mondiale et a été, lors de la 2ème Guerre Mondiale, été le lieu de déportation et de transit de près de 60 000 républicains espagnols.

Terre de vin

Sur cette terre qui conjugue ensoleillement, peu de précipitations, sécheresse estivale et Tramontane omniprésente, est né le Muscat de Rivesaltes. Son royaume s’étend des Corbières au Pyrénées et du Canigou à la Méditerranée. L’appellation Rivesaltes s’apparente à quatre types de vins ayant tous la mention Vins Doux Naturels (VDN). Ils sont obtenus traditionnellement par une opération de mutage qui consiste à arrêter la fermentation et à conserver une partie du sucre du raisin.
Idéal à l’apéritif, le Muscat saura vous surprendre et ne vous laissera pas indifférent.

Joffre, l’enfant du pays

Installée dans la maison natale du Maréchal Joffre, le musée Joffre est un lieu consacré à ce rivesaltais mort pour la France ainsi qu’aux appelés et aux volontaires qui ont combattu lors de la 1ère Guerre Mondiale.

Le mémorial du camp de Rivesaltes

Ce lieu de mémoire, est construit au milieu des vestiges des baraquements du camp qui vit passer près de 60 000 personnes, lors de la 2ème Guerre Mondiale, la guerre d’Espagne et les guerres de décolonisations.
L’exposition permanente permet de découvrir et de comprendre l’histoire de ce camp et de ceux qui y ont été enfermés.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu