Visible depuis toute la plaine du Roussillon, le Pic du Canigou (2785m) est un des symboles majeurs des Pyrénées Orientales. Il est connu aussi sous le nom de montagne sacrée des Catalans. Son ascension constitue une randonnée de haute montagne très appréciée par les marcheurs.

2 façons d’aborder l’ascension du Canigou

Chaque année, plusieurs milliers de randonneurs gravissent le Mont Canigou. Néanmoins, l’ascension étant sportive, il convient d’y être préparé, de s’informer sur les conditions environnementales et de bien s’équiper.
L’ascension peut se faire en 1 à 2 jours en fonction de votre rythme de marche. Le parcours peut suivre un sentier plus classique de randonnée ou grimper dans les rochers de la « cheminée ».
Quel que soit votre choix, pour plus de confort, nous vous recommandons de privilégier l’ascension en 2 jours avec une nuit dans l’un des célèbres refuges sur le parcours : refuge de Mariailles ou refuge des Cortalets.

Une excursion 100% nature

L’accès aux refuges des Cortalets ou de Mariailles, ne peut plus se faire en 4×4. Les pistes sont fermées à tous les véhicules moteur.
C’est donc à pied qu’il vous faudra entièrement gravir la montagne sacrée des catalans. Profitez-en pour en observer la faune et la flore et profiter des bienfaits de la nature.
Nous vous conseillons vivement de suivre les conseils de nos collègues de l’Office de Tourisme intercommunal Conflent-Canigó.

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu