Lors de ma dernière journée de stage, j’ai eu le plaisir de me joindre à l’équipe pour une exploration approfondie du port de Port-Vendres. Aujourd’hui, je m’embarque dans les coulisses du port de plaisance et de la capitainerie !

Avant de commencer, il est important de comprendre que Port Vendres se divise en trois zones distinctes : le port de pêche, le port de plaisance et le port de commerce.

Et c’est parti !

Nous nous retrouvons en début d’après-midi sur les quais, où nous sommes accueillis par Younis LECONTE, maître de port adjoint, arborant un sourire radieux et débordant de dynamisme. Ce jeune homme passionné à la fois par son métier et par l’endroit où il travaille s’apprête à nous dévoiler les tenants et les aboutissants de son quotidien.
Alors, Younis, pourrais-tu nous éclairer ?

Dans les grandes lignes, il est responsable de la gestion du plan d’eau ainsi que de la répartition des emplacements pour les clients permanents (180 contrats) et des disponibilités pour la clientèle de passage (seulement 10 emplacements disponibles). Il nous explique qu’il doit jongler constamment entre ces différents aspects afin de répondre au mieux aux besoins de chacun.

OTI PyMed – Bettina Bauer

Un port ouvert à tous…

Ensuite, nous franchirons le petit portail sécurisé réservé aux plaisanciers pour nous aventurer le long des digues ensoleillées, où une variété de bateaux dansant sur les vaguelettes s’offrira à notre vue.

Younis nous apprendra qu’en 2023, le port accueillait 45 bateaux de plus de 24 mètres et que les tarifs sont calculés en fonction de la longueur de chaque embarcation. Il nous fera également découvrir les différents types d’amarrages disponibles au port, agrémentant ses explications d’anecdotes sur la visite de célébrités telles que Travis Scott en 2023 ou encore Michael Jordan en 2020.

Nous conclurons cette visite enrichissante dans le hall d’accueil, où nous croiserons l’équipe chargée de l’accueil des plaisanciers, de l’entretien des bateaux, de la gestion de la plomberie et de l’électricité, ainsi que de l’assistance aux navigateurs.
Nous aurons également l’occasion de découvrir une exposition d’objets marins.

OTI PyMed – Bettina Bauer

Poursuivons cette fascinante exploration du port…

Nous aurons le privilège d’accéder à la capitainerie pour découvrir le fonctionnement de cette véritable gare maritime, dédiée à la gestion des entrées et sorties du côté port de commerce. Pour nous guider dans cette aventure, nous aurons comme chanceux guide le commandant de port, Marc FRANÇOIS.

Il nous présentera les diverses installations portuaires, nous expliquera les règles régissant ce trafic impressionnant, le contrôle des conteneurs ainsi que le travail des dockers. Nous aurons l’opportunité d’accéder à la salle de contrôle où nous pourrons observer en temps réel les allées et venues grâce aux différentes caméras.

Pour réellement saisir la complexité des manœuvres dans ce “petit” port à l’échelle humaine, rien de tel que d’échanger avec nos professionnels. À l’aide d’un croquis minutieusement affiché au tableau de la salle, le commandant nous montrera à quel point ces manœuvres sont délicates et requièrent une précision extrême.

Nous conclurons notre visite dans les zones de stockage, communément appelées “frigos”. À Port Vendres, la capacité de stockage atteint 10 000 tonnes de marchandises et 20 000 m² de stockage réfrigéré, avant que ces marchandises ne soient ensuite distribuées à travers l’Europe par camion.


Cela marque la fin de cette deuxième étape de notre découverte de la capitainerie. Un grand merci à nos deux intervenants exceptionnels !

Lors de ma visite, j’ai appris avec enthousiasme que la construction d’un nouveau quai était prévue dans le cadre d’un projet global de développement de la ville. Ce nouveau quai, avec une profondeur accrue de 60 cm, va révolutionner le chargement des marchandises.

C'est incroyable de penser que chaque centimètre supplémentaire de profondeur permettra d'ajouter 22 tonnes de marchandises ! C'est un véritable témoignage de l'innovation et du dynamisme de ce port.

Marianne

Thématiques

Ce contenu vous a été utile ?